Very Important People on a Very Important Planet
french english Flux RSS
Recherche
- Themes -
Infos
Connexion
Galerie Photo

« 1 (2) 3 4 5 ... 52 »
Planet News : les dessins de Napoléon à Alexandre I
le 12/11/2010 20:00:00


Les relations entre Alexandre Ier et NApoléon n'ont pas été seulement guerrières... elles se sont aussi fondées sur des dessins.

En effet le tsar passionné d'architecture a demandé à Caulaincourt, ambassadeur à la cour de Russie, s'il pouvait suivre l'avancée des travaux effectués dans la capitale française.

Pierre-François Fontaine, présidant les entreprises impériales parisiennes, a eu l'autorisation de Napoléon de fournir le tsar en croquis de Paris. Entre 1809 et 1815, treize livraisons de copies sont effectuées.

Ainsi le Panthéon, la halle aux vins, le Palais du COrps législatif...

Ces planches seront présentées et mises aux enchères le 17 novembre à Richelieu-Drouot. Oger & Camper SVV cabinet de Bayser

People News : Cocteau chez Sotheby's
le 12/11/2010 18:50:00


Vente Sotheby's à Paris le 24 Novembre à 17 h de livres et manuscrits parmi lesquels un dessin original de Cocteau à l'encre de Chine: Le mystère de Jean l'oiseleur, autoportrait n°15.

Exposition les 20, 22 et 23 Novembre 2010 (10-18h) à Sotheby's galerie Charpentier Paris 8e.

    
                     Pour découvrir Paris 
                             avec votre iPhone
                       

                      




Planet News : Hanoi à Paris
le 7/11/2010 14:50:00

                       Pour découvrir Paris 
                             avec votre iPhone
                       

                      


Du 10 Novembre 2010 au 31 Janvier 2011
Musée de l'armée, Hanoi 1000 ans d'éternité

A travers une centaine de photographies, l’exposition Hanoi, 1000 ans d’éternité 1010-2010 invite à un voyage entre passé et présent, au coeur de la capitale vietnamienne. Ce périple dévoile une cité millénaire où se côtoyent les traditions culturelles les plus anciennes et la modernité du XXIe siècle.

A l’automne 2010, le Vietnam célèbre la fondation de la ville de Thang Long - Hanoi par le roi Ly Thai To en 1010. Le musée de l’Armée se fait l’écho de cette célébration par une exposition qui croise deux regards: celui de Michel Klein, photographe contemporain passionné par le Vietnam où il vit une grande partie de l’année, et celui du temps de la colonisation française de l’Indochine à travers des photos issues des fonds de l’Etablissement de communication et de production audiovisuelle de la défense (ECPAD).

Hanoi, capitale de l’Indochine française, porte toujours les traces d’un passé commun entre le Vietnam et la France. Celle-ci a profondément marqué de son empreinte les lieux, les monuments et les paysages historiques de la ville d’Hanoi : la citadelle, la vieille ville, les temples et les maisons traditionnelles, les bâtiments édifiés par les Français.

Cette exposition est accompagnée d’un colloque international à l’auditorium du musée de l’Armée, et de trois concerts à la cathédrale Saint-Louis des Invalides .


                           HOTELS A PARIS?




People News : Patrimoine culturel à Paris
le 7/11/2010 14:30:00

                     Pour découvrir Paris 
                          avec votre iPhone                       

                  



Jusqu'au 7 Novembre 2010
16e édition du Salon International du patrimoine culturel au Carroussel du Louvre


Cette 16e édition aura pour thème le patrimoine méditerranéen, berceau des cicilisations, espace essentiel d'échanges entre le Nord et le Sud.

De ombreux spécialistes viendront présenter leurs talents dans des domaines aussi divers que les automates, les boites à musique, carillons, bois, dorures, marqueterie, cuir, métaux, ferronerie, serrurerie, céramique, faïence, dentelle, tapisseries...

Ces métiers nous pemrettent de redécouvrir des laques, de Chine, des peintures sur porcelaine des ateliers de Sèvres, des coiffes régionales, des broderies des Vosges, de Touraine ou des dentelles aiguille, des parchemins orientaux...C'est un véritable voyage dans le temps et dans le talent de l'Humanité...flde verre, Louisellio, céramsite, Christophe Nancey , tourneur sur bois.eur

Nous découvrirons aussi des talents nouveaux tels que Anne Hoguet, éventailliste, Isabelle Hemmerique, peintre laqueur, Gérard Vatrin, souffleur de verre, Louisellio, céramiste, Christophe Nancey , tourneur sur bois.
 
L'objectif est de montrer comment ces métiers sont des leviers pour l'emploi et l'économie. Des collectivités territoriales ont ainsi fait le déplacement comme la Corse, les villes d'Arles, Cagnes-sur-mer, Biot, Vallauris. des entreprises aussi étaient présentes comme Moleiro, réédition d'ouvrages d'art, Athena, spécialiste du voyage...



                                     HOTELS A PARIS?







Planet News : Sagrada Familia enfin consacrée!
le 7/11/2010 12:50:00



Le Pape Benoit XVI consacre la Sagrada Familia à Barcelone, cette oeuvre entamée par le célèbre architecte Gaudi.

Il aura fallu 128 ans avant que cette édifice puisse permettre de célébrer l'eucharistie.


Planet News : Temps forts à Drouot Montaigne
le 7/11/2010 12:20:00


                    Pour découvrir Paris 
                                 avec votre iPhone
                       

                      



Du 9 au 14 Novembre prochains, l'exposition " Temps forts à Drouot Montaigne"réunira les pièces majeures des ventes aux enchères de Novembre et Décembre 2010.

Pièces d'archéologie et art précolombien, tableaux anciens, meubles classiques, peintures modernes, orientalistes, orfèvrerie et joailleries...tout est fait pour vous charmer.

Ainsi ce buste reliquaire de Saint-Côme en or massif, de style gothique flamboyant, un portrait de Lydia d'Henri Matisse, un autoportrait de Pablo Picasso en toréador, une "composition" de Joan Miro, une malle originale de Louis Vuitton, un plâtre " Minautore ou Fuane et Nymphe" de Rodin, une tête de Bouddha de Birmanie...

Le choix est immense et le plaisir intense...

                                     HOTELS A PARIS?





Planet News : Belle époque à Paris
le 6/11/2010 18:30:00


                        Pour découvrir Paris 
                                     avec votre iPhone
                       

                     


Derniers jours
Finissant le 7 Novembre à Paris aux arts décoratifs

Les Arts Décoratifs organisent la première exposition à Paris sur Jules Chéret depuis la rétrospective que lui avait déjà consacrée l’institution en 1912. L’exposition retrace la carrière de cette figure pionnière et incontournable de l’histoire de l’affiche à travers un ensemble exceptionnel de son œuvre.


Cette exposition s’attarde sur sa carrière d’affichiste, mais aussi sur celle, moins connue, de décorateur et de peintre.  Mobilier, éléments de décor peint, estampes murales, cartons de tapisseries, portraits et dessins côtoient,  affiches de théâtre et de cirque, affiches commerciales, couvertures de livre, cartes et programmes publicitaires.

                                      Hotels à Paris?



Planet News : Carpeaux et Dalou au Musée d'Orsay
le 6/11/2010 18:00:00


                    Pour découvrir Paris 
                           avec votre iPhone                       

                     



 Du 29 Juin 2010 au 30 Janvier 2011
Carpeaux et Dalou édités par la maison Susse

Au XIXe siècle les intérieurs bourgeois se peuplent de sculptures en bronze qui reproduisent en miniature des oeuvres célèbres. Fabriquées de façon industrielle et vendues sur catalogue par de nombreuses fonderies d'art, ces éditions constituent un revenu important pour les artistes.

La technique de reproduction la plus courante est la fonte au sable. Cette méthode complexe consiste à imprimer une oeuvre dans un moule en sable avant de couler du bronze dans le creux ainsi formé.

Célèbre fonderie du XIXe siècle, récompensée par de nombreux prix internationaux, la Maison Susse possède une histoire de presque deux siècles. Originaire de la Lorraine et spécialisée dans la fabrication de meubles, la famille Susse déménage à Paris et se tourne vers d'autres champs d'activité, comme la vente de papiers et de produits de peinture.

En 1839, les frères acquièrent une fonderie dans la rue du Faubourg-du-Temple. Les Susse concluent d'importants contrats, pour les droits d'édition de Dalou en 1899 et de Carpeaux, en 1914. En 1975, Arlette Susse décide de vendre l'entreprise familiale. Aujourd'hui la fonderie Susse, située à Arcueil, est la seule grande maison du XIXe siècle à poursuivre son activité.
 

Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875) suit l'enseignement de Rude et de Duret à l'Ecole des Beaux-Arts. Il devient portraitiste officiel de la famille impériale et travaille en parallèle à des chantiers de décoration. Il est un des premiers à comprendre l'intérêt de la diffusion de la sculpture dans une société qui apprenait à la consommer et entreprit la multiplication industrielle de son oeuvre. 

En 1868, il installe ses ateliers à Auteuil, où il travaille essentiellement la terre cuite. Il s'essaye également au marbre et s'adresse à des fondeurs comme Barbedienne pour l'édition en bronze. Après la mort de Carpeaux, sa veuve contrôle elle-même l'atelier qui continue les éditions commencées du vivant du sculpteur ; des oeuvres inédites sont également reproduites.

Par la suite, les héritiers se rapprochent de la fonderie Susse en établissant une première convention en 1911. Un contrat est signé le 1er janvier 1914. Il donne à Susse l'exclusivité complète en tous matériaux pour onze sujets.

Le sculpteur Aimé-Jules Dalou (1838-1902) est , avec Rodin, une figure marquante de la sculpture française de la fin du XIXe s. Il réalise à ses débuts des oeuvres aux sujets intimistes ; exilé en Angleterre après la Commune à laquelle il prend une part active, Dalou revient en France après l'amnistie de 1889 et entame une carrière officielle.

Dans les programmes monumentaux qu'il réaisa , on sent la fibre démocratique de l'artiste rpublicain. Il fut toujours réaliste.

A sa mort, sa fille Georgette, confiée à l'Orphelinat des Arts de Courbevoie, passe de nouveaux contrats pour faire éditer les oeuvres restées dans l'atelier de l'artiste. Au total, Susse édite 76 oeuvres de Dalou de façon illimitée, ce qui encourage la fonderie à utiliser la technique de la fonte au sable à partir de chefs-modèles en bronze.

A la fin des années 1830, il devient nécessaire de développer la protection des oeuvres originales. Plusieurs facteurs incitent en effet à la création de contrats d'édition évitant tout litige : le développement massif des fontes d'édition, l'invention de la machine à réduire d'Achille Collas, la volonté d'exclusivité d'un modèle dans l'édition et la création d'une récompense dès 1839 à l'exposition des produits de l'industrie. Les fabricants prennent l'initiative de règlementer le marché naissant des bronzes d'art : réductions ou copies de sculptures existantes, modèles créés spécifiquement par un sculpteur-modeleur.

Le contrat le plus répandu est la concession à durée limitée, par laquelle l'auteur d'un modèle cède à un éditeur contre une somme d'argent, le droit d'en fabriquer et vendre les exemplaires d'édition pendant une période donnée, généralement de trois ou cinq ans.

Devant l'évolution du goût qui s'opère à la fin du XIXe siècle - l'épuration du décor sous l'influence du japonisme et la condamnation de l'esthétisme bourgeois à laquelle l'édition de sculptures est assimilée - c'est toute la pratique de l'édition qui se transforme au seuil du XXe siècle. Cherchant à s'approcher de la "main de l'artiste", les éditeurs limitent le nombre des éditions. Camille Claudel est une des premières à voir ainsi le nombre de ses oeuvres éditées limité.

Perçue comme un prolongement de l'oeuvre originale, l'édition limitée rompt avec la production de masse caractéristique du XIXe siècle. Désirant s'éloigner des pratiques de l'industrie, certains éditeurs retournent à la technique de la cire perdue, qui ne permet pas la multiplication des exemplaires. Parallèlement à une constante modernisation des fonds d'édition tout au long du XIXe siècle, on assiste à un rapprochement entre éditeurs et artistes. L'édition permet de diffuser les oeuvres d'artistes contemporains. Toutes ces mutations conduisent à un effacement de la fonte au sable au profit de la cire perdue.

C'est cette histoire que vous retrouverez dans cette exposition du musée d'Orsay. 

                                       Hotels à Paris?



Planet News : Prince Albert II au XIIIe sommet de la Francophonie
le 3/11/2010 8:50:00

S.A.S. le Prince de Monaco a participé au XIIIème Sommet de la Francophonie qui s'est tenu au Centre des Congrès de Montreux les 23 et 24 octobre 2010.


Le XIIIème Sommet a coïncidé avec le 40ème anniversaire de la Convention de Niamey, acte fondateur de la Francophonie institutionnelle. Il a été consacré aux « défis et visions d’avenir pour la Francophonie ».

Samedi 23 octobre, S.A.S. le Prince Albert II est intervenu sur la seconde thématique du Sommet : « La Francophonie et le développement durable : les solidarités francophones face aux grands défis ». Il a rappelé que la Francophonie joue un rôle essentiel pour la paix, la diversité culturelle et le développement durable. Il a évoqué l’accord de partenariat qui a été signé entre la Fondation Prince Albert II et l’Organisation internationale de la Francophonie, en octobre 2008, lors du XIIème Sommet de la Francophonie.

A l’issue des  travaux de ce sommet, les chefs d’Etat et de gouvernement réunis aux XIIIe Sommet de la Francophonie ont adopté la Déclaration de Montreux et neuf résolutions.
Ces dernières portaient sur:
1) la résolution de Bamako , 10 ans après sa signature, avec des engagements sur le renforcement de l'Etat de droit, la teniue d'élections libres fiables et transparentes, pour le respect des droits de l'Homme et la PAix...
2) la résolution sur la sortie de crise dans l'espace francophone, notamment à Madagascar , aux COmores, au niger, au Tchad, en Répuiblique Centrafricaine...
3) la résolution sur la Guinée
4) la résolution en faveur de la reconstruction d'Haiti
5) la résolution pour lutter contre les faux médicaments
6) la résolution pour améliorer la lutte contre la criminalité transnationale
7) la résolution pour lutter contre la piraterie et les vols en mer
8) la résolution pour lutter contre les actes terroristes
9) la résolution pour lutter contre lutter contre les inondations récurrentes

 Ils ont également admis cinq nouveaux États observateurs à l’OIF : la Bosnie Herzégovine, les Émirats Arabes Unis, l’Estonie, le Monténégro et la République Dominicaine. L’OIF compte désormais 75 États et gouvernements, dont 56 membres et 19 observateurs.


Abdou Diouf a été réélu au poste de Secrétaire général de la Francophonie

L’organisation du prochain Sommet a été confiée à la République démocratique du Congo. Le XIVe Sommet de la Francophonie se tiendra en 2012 à Kinshasa.


En marge du Sommet, des pactes linguistiques ( Sainte-Lucie, Seychelles, Liban)  destinés à renforcer la place de la langue française au Liban, aux Seychelles et à Sainte-Lucie, ont été signés par Abdou Diouf avec les chefs d’État de ces trois pays.

                                     


Planet News : Pavillon Barcelone, déjà 2 millions de visiteurs
le 17/10/2010 16:40:00

Le Pavillon Barcelone a reçu son 2 millionième visiteur ce jour.
Li Hao de Shanghai a reçu pour cet évènement une statue, un maillot du football club de Barcelone et un autre maillot du Royal Sports Club de  Barcelone .
Li Hao a teste les vins blancs espagnols, qui lui ont rappelé l'ambiance des Ramblas qu'il a tant aimés quand il a visité Barcelone.

« 1 (2) 3 4 5 ... 52 »