Very Important People on a Very Important Planet
french english Flux RSS
Recherche
- Themes -
Infos
Connexion
Galerie Photo
Régions du monde > La Nouvelle-Angleterre > Acadie National Park , Rockefeller et Kennedy
Acadie National Park , Rockefeller et Kennedy
Publié par EF041008 le 18/10/2008
Acadie National Park , Rockefeller et Kennedy

L'Acadie américaine se situe sur la côte du Maine.
 
Cette région, dont les contours ressemblent à une pince de homard, a été creusée par les glaciers.

Mount Deserts et ses environs sont couverts de lichens, myrtilles,forêts et lacs abritant écureuils, castors. Sur les côtes nagent les homards, baleines, dauphins.

Ce paysage enchanteur a attiré les plus grandes fortunes des Etats-Unis, Rockefeller, Kennedy, Pulitzer, Stotesbury
.

Inclut une video de Bar Harbor


  
 




 
 
                                            HOTELS DANS LE MAINE?
          
  
 

Dernières nouvelles de Bar Harbor
Alerte au feu dans le Maine             


L'Acadie américaine se situe sur la côte du Maine. Mount Desert Island est la troisième plus grande île de la Côte Est, derrière Long Island et Martha's Vineyard.

Cette île, dont les contours ressemblent à une pince de homard, a été creusée par les glaciers. Elle est recouverte de tourbes, de prairies, de conifères et de ruisseaux.
 

Le plus haut sommet est le Mont Cadillac, 1530ft. Le nom de cette montagne vient d'un Français, Antoine Lamuet, gascon, qui avait reçu du Roi de France une terre à Mont Desert et qui  se faisait appeler Sieur de La Mothe Cadillac. Son séjour à Mount Desert fut bref, puisqu'il partit par la suite vers le Nord et l'Est et alla créer Détroit (d'où le nom Cadillac de la célèbre firme de voiture de Détroit).
 

Mount Desert Island est le fruit d'une série d'évènements géologiques qui ont commencé il y a 500 millions d'années. Il y a ainsi 3 types de roches: sédimentaires ( à Bar Harbor) formées par les sédiments, ignées ( à Cranberries Isle ou dans le Nord Est de l'île), formées par les refroidissements de magma et métamorphiques, recristallisées par la chaleur et la pression.Les glaciers ont fait leur travail et ont transporté des débris, des roches ( cf Bubble rock).


                                                            
                            


Les premières plantes à s'installer à Acadia furent les lichens et les plantes de toundra. Petit à petit, des chênes, érables et pins ont commencé à peupler cette île il y a 4000 ans. Puis vinrent les hêtres et les bouleaux. On trouve aujourd'hui des pins, des épicéas et la ciguê, vestige des temps anciens, que l'on peut retrouver le long de Hemlock Trail à Sieur de Monts Spring et le long de Carriage Road.
 
Dans les sous-bois, on retrouve les fameuses myrtilles qui aiment se lover dans les fractures du granit. Les lupins, pourtant non natifs, semblent être là depuis l'origine tant ils aiment se répandre dans les prairies.


                             



L'Acadie abrite 22 lacs et étangs où vivent quantité d'animaux et de plantes. 22 sortes de poissons circulent dans ces zones, de la truite au saumon. A la surface , des canards rencontrent des colverts et au raz de l'eau, on peut voir toute sorte d'insectes ou de batraciens. Les marées importantes laissent la place à une vie inter-marées, où s'épanouissent bigorneaux, berniques, concombres de mer et crabes.

Le fameux homard est un charognard et court la côte à la recherche de crabes, vers, moules et autres invertébrés. La température de l'eau ainsi que la géographie des fonds marins correspondent bien au homard . Le Maine produit ainsi plus de la moitié des homards vendus aux Etats-Unis.
 

                          



Concernant la vie sauvage, on rencontre beaucoup d'oiseaux, de l'aigle au pivert, d'écureuils roux et volants, de rats musqués, de ragondins et de castors. Les daims sont à l'aise dans cet environnement de prairies et de forêts, mais leur nombre ne croît pas autant qu'il ne devrait du fait de la présence de coyotes et de chiens domestiques.
En mer on retrouve des dauphins et des baleines à bosse qui se promènent quelquefois dans la Frenchmen Bay. 

L'implantation des hommes continuait tout au long du XVIIIième siècle . La petite fille de Cadillac, Madame de Grégoire,  récupéra des terres à Mounts Deserts. L'île était co-habitée par des Français et des Anglais.
Le XIX s vit les constructions se faire un peu partout sur l'île. Les phares notamment se déployèrent rapidement: Bass Harbor Light, construit en 1858, Egg Rock Light, construit en 1876 et équipé d'une corne de brume.


 
                   



La beauté des lieux attirait la bourgeoisie aisée. Les hôtels ne leurs suffisaient plus et ils firent bâtir  des cottages. Le rivage de Bar Harbor devint l'allée des Millionnaires «  Millionnaires Row », pendant que le North East Harbor devenait « Philly on the Rocks » dans la mesure où de nombreuses personnes de la région de Philadelphie venaient passer leurs vacances.

De grandes familles comme les Kennedy avaient leur maison.
Edward T.Stotesbury ( senior partner à la JP Morgan & Company) qui acheta la maison de  Wingwood ; sa femme Eva , connue pour ses dépenses légendaires, investit  plus de 1 millions de dollars pour rénover le manoir, qui fut doté de 80 chambres , 28 salles de bains, 26 cheminées en marbre sculpté, 52 téléphones et 30 chambres de bonnes.
Joseph Pulitzer acheta Chatworld, dans lequel il fit construire une tour du silence, dans laquelle il pouvait travailler et dormir , étant particulièrement sensible au bruit. Il fit installer aussi la première piscine chauffée à Bar Harbor.
 

John D.Rockefeller qui passait ses vacances à Mount Deserts sentit la nécessité de créer des routes pour faciliter la communication, mais il voulait garder un certain cachet et protéger la nature. Il se lança dans le projet de carriage road. Le moindre élément, étang , arbre, rivière fut pris en compte et respecté; la robustesse fut assurée par des soubassements solides. Ce projet se fiinit en 1940.



                            



 
D'autres célébrités comme Charles Eliot, Président de Harvard , reprit le souhait de son fils , décédé prématurément de faire un parc de sauvegarde de la nature. Il se battit bec et ongle pour établir ce projet, se fit aider de George B.Dorr, qui fit les allées et venues sur Washington pour le défendre, avec le support de Lane Secrétaire au ministère de l'Intérieur. Ils créerent en 1916 le Sieur de Monts National Monument.

En 1919, il devint le Lafayette National Park.C'est en 1929 à la demande de donateurs anglais, que le Park devint Acadia National Park.  A la mort d'Eliott, Rockefeller et Dorr continuèrent le rachat de terres .
 
Toutefois approchant la moité du Xxième siècle, Bar Harbor était une ville en déclin . Un feu ravagea 70  cottages et 237 maisons.

Comme toujours la vie a repris son cours à Monts Déserts, accueillant de nouveaux venus, comme Marguerite Yourcenar, qui fuyait la guerre et la répression en Europe.

Aujourd'hui cette terre est toujours très prisée des touristes et des amateurs de beaux paysages
.

Cet article a été écrit par Emmanuelle Falsanisi



 


 

  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Naviguer à travers les articles
Article précédent Kennedy, Cape Cod et la Beat generation Vermont, les fôrets et les parcs Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation