Very Important People on a Very Important Planet
french english Flux RSS
Recherche
- Themes -
Infos
Connexion
Galerie Photo
Régions du monde > Provence Cote d'Azur > G Mossa, Provence des peintres
G Mossa, Provence des peintres
Publié par EF041008 le 16/3/2009
 G Mossa, Provence des peintres

Gustave Mossa, celui que l'histoire de l'art connait sous le prénom symboliste de « Gustav Adolf », est né à Nice en 1883.

Il est le peintre du Symbolisme...


















Dernières nouvelles de Mossa
Mossa en Belgique


Gustave Mossa, celui que l'histoire de l'art connait sous le prénom symboliste de « Gustav Adolf », est né à Nice en 1883.

Il est le fils unique d'Alexis Mossa, peintre reconnu, inventeur du carnaval de
Nice et fondateur de l'école des Arts Décoratifs. C'est Alexis, professeur dans cette institution, qui forme le jeune Gustav Adolf.

Très tôt le jeune Gustav utilise le pinceau et les crayons et sert de modèle à son père. Ensemble ils parcourent le haut pays niçois à la recherche de sites à croquer. 


                    
      
                              Aquarelle Nice                              Les Parques
                                                          
copyright ADAGP



En 1902 - 1903 le père et le fils partent en Italie en un véritable pèlerinage artistique qui donnera naissance à une moisson d'aquarelles.
Voyages durant lesquels Gustav adolescent sera fortement marqué par les grands maitres du quattrocento ( cf Toscane) .

Dès lors, il entame une carrière symboliste qui se poursuit jusqu'en 1911. Cette période symboliste est marquée par son premier mariage avec Charlotte Andrée Naudin.

En 1914, mobilisé en tant que chasseur alpin, il est grièvement blessé devant Ypres. 



                    

                                         Portrait Psychologique, copyright ADAGP



La guerre sera pour lui l'occasion de dénoncer, à travers plusieurs cycles de somptueuses aquarelles allégoriques, l'impérialisme germanique.
Cette période allégorique s'achève en 1919.

Peu après la fin de la guerre, il divorce et épouse Lucrèce Roux, puis au crépuscule de sa vie, se retrouvant veuf, il se remarie avec Marie Marcelle Butelli à laquelle il donne le prénom affectueux de Violette. 



                       

                                         Cantecler Char 1911, copyright ADAGP



De 1919 à sa mort survenue en 1971, ultime hommage à son père tant admiré, il peint des aquarelles de sa région, enlumine de son art des livres précieux et sera l'infatigable imagier du carnaval de Nice, le chantre des festivités niçoises, tout en étant le conservateur du musée des Beaux Arts de Nice, succédant ainsi à son père Alexis.

Cet article a été écrit par Sophie Ben Sadia, Association Symbolique Mossa.



  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Naviguer à travers les articles
Article précédent Sieyes, la Provence et la Revolution Charles-Roux Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation