Very Important People on a Very Important Planet
french english Flux RSS
Recherche
- Themes -
Infos
Connexion
Galerie Photo
Régions du monde > Provence Cote d'Azur > légendes du Festival de Cannes : 1949 le Troisième Homme
légendes du Festival de Cannes : 1949 le Troisième Homme
Publié par EF041008 le 15/5/2009
 légendes du Festival de Cannes : 1949 le Troisième Homme

En 1949, alors que le Palais des festivals est encore en construction 80 pays se sont inscrits. Le cinéma américain est en crise. En pleine période de Mac Carthy, les plus grandes stars sont sur le grill: Charles Chaplin, Gregory Peck, Katherine Hepburn, Gene Kelly, Danny Kaye, Fredric March, Franck Sinatra et Orson Wells. Ils viennent trouver refuge à Cannes et Cannes leur rend bien.

 



Grand Prix du jury 1949: The Third Man ( le Troisième Homme).

                                  Le troisième homme                  
                                   Cliquez sur l'image

Ce film, tiré d'une histoire de Graham Greene se passe en 1949 dans la Vienne de l'après-guerre qui n'a plus rien de commun avec la Vienne du temps des valses de Strauss. Divisée en districts gérés par les alliés, Vienne nourrit un marché noir très vivace.

Un auteur américain, Holly Martins, arrive à Vienne pour faire un travail de propagande pour son vieil ami Harry Lime. Ce dernier prétend diriger un hôpital de bénévoles dans la ville. Mais son ami se tue dans un accident de la route. Lorsqu'il rencontre Calloway, chef de la Police militaire britannique à Vienne, il apprend que Lime était en fait un racketteur.


Réalisateur , scénario, dialogues :Carol Reed
Scénarios et dialogues: Graham Greene
Interprètes: Joseph Cotten, Trevor Howard, Alida Valli, Orson Welles

                                              


  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Naviguer à travers les articles
Article précédent La femme du boulanger, Provence du cinema Légendes du Festival de Cannes 1959: les 400 coups Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation