Very Important People on a Very Important Planet
french english Flux RSS
Recherche
- Themes -
Infos
Connexion
Galerie Photo
Régions du monde > Catalogne > Montserrat, Catalogne et Religion
Montserrat, Catalogne et Religion
Publié par EF041008 le 21/5/2009
 Montserrat, Catalogne et Religion

Le Montserrat fait partie du décor catalan, pareil à un grand bateau, qui y abrite une abbaye bénédictine fort renommée. C’est une montagne dont le nom veut dire « sciée » et Verdaguer, le grand poète catalan, la voyait sciée par les anges. Goethe disait que « l’Homme ne trouvera le bonheur et la paix nulle part ailleurs que dans son propre Montserrat »...

Credit photo Josep Maragues.

Inclut une video des cloches de Montserrat










Le Montserrat fait partie du décor catalan, pareil à un grand bateau, qui y abrite une abbaye bénédictine fort renommée. C’est une montagne dont le nom veut dire « sciée » et Verdaguer, le grand poète catalan, la voyait sciée par les anges. Goethe disait que « l’Homme ne trouvera le bonheur et la paix nulle part ailleurs que dans son propre Montserrat ».

Cette montagne fait une dizaine de kilomètres de long sur 5 de large et atteint 1235m à son point culminant au sommet du San Jeroni.  Les autres sommets importants du Montserrat sont le Cavall Bernat, les Agulles, le Serrat del Moro, le Montgròs, San Joan et la Palomera. Ce massif est parc naturel depuis1987.

Les roches sont formées de galets calcaires, avec des éclats de quartz et d’ardoise. L’érosion a façonné la roche et lui a donné ces formes particulières. On pourrait croire que ces pierres sont arides, et pourtant on y a recensé la moitié  des 3 000 plantes connues en Catalogne. Ce sont essentiellement des arbustes et arbres comme le chêne vert, le tilleul, l’if, le buis, le houx...

Quant  aux oiseaux, ce sont plutôt les pigeons ramiers, hirondelles de rocher, martinets et fauvettes. On peut rencontrer des sangliers, des bouquetins ou des chèvres.
 

                            


C’est dans cet environnement de beauté que l’abbé-évêque Oliba, fonde au XIè siècle un petit monastère à côté de l’hermitage Sainte-Marie. Venant de Ripoll, le smoines suivaient la règle bénédictine.

Sa renommée grandit grâce aux miracles que Notre-Dame y accomplit. Symbolisant cette foi, la Vierge Noire, statue romane, est adorée par les Catalans, mais aussi par les pèlerins allant à Saint Jacques de Compostelle.

Cette dévotion à l’égard de Moreneta ( Brunette) se répand en Europe orientale, mais aussi en Amérique, puisque Bernat Boïl, un ancien ermite de la montagne part avec Christophe Colomb. Au Mexique, au Pérou, on construit des églises dédiées à la Vierge de Montserrat.

Cette renommée s’étend jusqu’aux Rois, puisque Charles Quint et Philippe II sont morts en tenant dans leurs mains une bougie bénie du sanctuaire. Ignace de Loyola y passe en allant à Jérusalem et y fait sa conversion. L’église et le monastère sont en plein essor au XVIs , XVII et XVIIIè siècles.

Les invasions napoléoniennes conduisent à un anéantissement du lieu : brûlé, saccagé, les moines disparus, la Vierge cachée…C’est la Renaixança catalane et les nombreux abbés de qualité qui rendront à l’abbaye son aura. On a repris le chant du Virolai, l’hymne de Montserrat et l’Escolania, les petits chanteurs au culte de Notre Dame font retentir leur voix à nouveau.

Chaque « escola » reçoit une éducation musicale. La voix , le solfège et le chant ; il étudie au moins un instrument de musique et certains étudient la composition. Peut-être aurez vous la chance d’entendre le salvé de Montserrat ou le motet polyphonique qui le suit.

Cet article a été écrit par Emmanuelle Falsanisi

 

 
  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Naviguer à travers les articles
Article précédent Catalogne Politique, Renaissance Barcelone , capitale de la Catalogne Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation