Very Important People on a Very Important Planet
french english Flux RSS
Recherche
- Themes -
Infos
Connexion
Galerie Photo
D-Day
Publié par EF041008 le 6/6/2009


Les causes du Débarquement:

C'est le Premier Ministre britannique, Winston Churchill, qui souhaite que le combat pour la libération se fasse en France. Il a créé un organisme baptisé "Opérations combinées" et souhaite voir la création des premières unités d'assaut spécialisées  ("commandos") opérationnelles dès le mois de Juillet 1940.

              
    

C'est en Octobre 1941, au lendemain de l'attaque japonaise sur Pearl Harbor, que les Américains entrent en guerre. Après la bataille de Stalingrad en 1942, Staline demande aux Alliés de se rencontrer afin d'organiser les manoeuvres militaires.

Afin d'attaquer les Nazis sur le front atlantique, les Alliés attaquent Dieppe en Août 42. C'est la deuxième division canadienne et les tanks de Churchill qui débarquent. Toutefois aucun renfort n'est donné car cette opérationest un test.

1500 soldats canadiens et anglais se batteront courageusement et trouveront la mort pour notre liberté. Ils permettront de récolter des renseignements stratégiques pour le futur débarquement de grande envergure.

A partir de 1943, les Alliés US,GB, et URSS travaillent ensemble pour mener une action à partir de l'Angleterre.
                           
                                                

Après l'expérience de Dieppe, les Alliés doivent bien se préparer pour effectuer  le débarquement. Le COSSAC apparait: c'est le Chief of Staff to the Suprême Allied Commander, organisation dirigée par Frédérick Morgan.

Ni trop loin de l'Angleterre, des plages à perte de vue, des Allemands qui attendent les Alliés dans le Pas de Calais....La base arrière sera en Angleterre...
Les soldats commencent à débarquer en Angleterre dans le plus grand secret: chars, véhicules de transport, canons...Les industries américaines travaillent à plein régime...

Des milliers de photographies sont prises qui seront nécessaires aux commandants des armées alliées. Les Allemands commencent à se douter d'une opération d'envergure...et les Alliés se doutent qu'ils se doutent...

Les Alliés préparent alors l'opération Fortitude, qui doit désinformer les services de renseignements allemands. On fabrique des tanks gonflables, des canons en bois...
Les Alliés les positionnent là où les Allemenads les attendent le plus, dans le Pas de Calais.

Les Alliés se servent de la Résistance Française pour préparer cette opération, qui s'appelle Operation Overlord. 5 jours avant le 6 juin 44, on lance des messages codés...Chant d'Automne de Verlaine..."Les sanglots longs des violons de l'automne..." et la suite du poème "blessent mon coeur d'une langueur monotone" annoncera un débarquement dans les 48 heures.

Les résistants détruisent les chemins de fer, les routes...en tout plus de 1000 opérations de sabotage.

Le nom de code l'operation de débarquement est Neptune. Quatre secteurs ont été choisis: Omaha , secteur américain, GQold, Juno et Sword, secteurs anglo-franco-canadiens; un cinquième secteur sera ajouté: celui d'Utah, qui sera américain.


                    
 


C'est l'amiral Kirk qui dirige les opérations côté américain: Force U ( pour Utah) est positionnée à Plymouth en Angleterre, tandis que la force O ( pour Omaha) est à Portland.  Quant au secteur anglo-franco-canadien, c'est l'amiral Vian qui les dirige: Force S ( Sword), froce G ( Gold) et force J ( Juno): ils attendent sur l'île de Wight.

Pour préparer le terrain par un bombardement massif et pour défendre les péniches de débarquement des attaques allemandes, l'armada alliée comporte 325 vaisseaux, dont 101 destroyers. L'appui naval est fourni par 6 cuirassés, 2 monitors, 22 croiseurs et 93 contre-torpilleurs.

Eisenhower fixe la date du débarquement: le jour J aura lieu le 5 Juin, car les conditions de marée et de lune sont favorables, ce qui ne se retrouvera pas avant 4 mois. Mais une tempête apparait et le débarquement se fera le 6 Juin, malgré la météo. "OK, let's go!" dit Eisenhower. 

                                           

La force U commence ... 1000 bateaux, portant 30 000 hommes et 3 500 véhicules. Des ballons captifs sont mis sur les bateaux les plus lourds afin de les protéger d'attaques aériennes. Un nuage de fumée est envyé par les vedettes en avant des bateaux.

Au large du Havre, 4 S-Boot tombent nez à nez avec la force S. Un navire de guerre norvégien esttouché et coule . Ses occupants sont récupérés.

A 5h30 du matin , le pillonage commence. Les barges se dirigent vers les plages...




 

  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Naviguer à travers les articles
Article précédent Love Story Biographies Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation