Very Important People on a Very Important Planet
french english Flux RSS
Recherche
- Themes -
Infos
Connexion
Galerie Photo
Riba
Publié par EF041008 le 21/6/2009
 Riba

Carles Riba i Bracons est né à Barcelone en 1893. Grand poète, il sera jusqu'à sa mort le grand défenseur de la culture catalane.



Carles Riba i Bracons est né à Barcelone en 1893. Il étudie le droit et la philosophie à l’université de Barcelone. 

Il a à peine 18 ans lorsqu’il commence la traduction des Bucoliques de Virgile, qui lui vaut d’être primé à Girone. C’est dans cette ville qu’il rencontre sa future femme : la poètesse Clementina Arderiu.

Il traduit inlassablement Homère, mais aussi Sophocle, Eschyle, Xénophon et quelques textes bibliques. Il s’attaque aussi à Edgar Allan Poe dont il traduit les Histoires extraordinaires.

 Il commence ses premiers poèmes en 1912. Il écrit son « Premier livre de Stances » ( EL Prime Libre d’estances) en 1919, puis « Stances ». Il effectue en 1920 des voyages en Italie et en Allemagne , où il parfait ses études classiques. Il étudie avec Karl Vossler, linguiste allemand.

Il entre en 1923 au Bureau lexicographique de l’Institut d’études catalanes où il travaille à l’élaboration  du dictionnaire de la langue catalane, sous les ordres de Pompeu Fabra, dont il prendra la suite jusqu’en 1939.

Il obtient en 1925 de Francesc  Cambo la chair de grec de la Fondation Bernat Metge, où il pourra assouvir sa passion de l’hellénisme. Il continue sa carrière à l’Institut d’études catalanes , où il est nommé Vice Président.

L’entrée des troupes franquistes à Barcelone en 1939 fiat qu’il décide de fuir en France, notamment à Bordeaux et Montpellier. Dans le Elégies de Bierville (1942) , il exprime la douleur de l’exil s’inspirant de la métrique grecque ( héxamètre) mais aussi de Rilke et de Hölderin.

Il retourne à Barcelone en 1943 et recommence à écrire et fait éditer des poèmes en catalan. Il s’essaye à de nouveaux genres littéraires comme le style de poésie japonaise « tanka ». Son style est plus empreint de religiosité et de dialogues personnels avec Dieu comme dans Cœur Sauvage (Salvatge Cor 1952) et Ebauches des trois oratorios ( Esbos de tres oratoris, 1957).

Il restera jusqu’à sa mort en 1959 un ardent défenseur de la langue catalane.


  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Naviguer à travers les articles
Article précédent Dali Companys, President de la Generalytat Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation