Very Important People on a Very Important Planet
french english Flux RSS
Recherche
- Themes -
Infos
Connexion
Galerie Photo
Régions du monde > Catalogne > Barcelone , capitale de la Catalogne
Barcelone , capitale de la Catalogne
Publié par EF041008 le 7/7/2009
 Barcelone , capitale de la Catalogne

Cette ville crée par les Romains est une des plus dynamiques de la Méditerranée. Elle a été bâtie sur un promontoire  protégée par la chaîne des montagnes de Collserola.

La première enceinte a été créée du temps de Philippe Auguste (27 av JC, 14 ap JC) et la ville a grandi au sein des murailles jusqu’au IV siècle. On retrouve ces vestiges dans ce que l’on appelle aujourd’hui le quartier gothique...

Inclut une video de Barcelone






                                         HOTELS A BARCELONE?

             

Dernières nouvelles à Barcelone
La Sagrada Familia enfin consacrée!

Webcame Barcelone
http://www.lemeridienbarcelonaview.com/

Cette ville crée par les Romains est une des plus dynamiques de la Méditerranée. Elle a été bâtie sur un promontoire  protégée par la chaîne des montagnes de Collserola.

La première enceinte a été créée du temps de Philippe Auguste (27 av JC, 14 ap JC) et la ville a grandi au sein des murailles jusqu’au IV siècle. On retrouve ces vestiges dans ce que l’on appelle aujourd’hui le quartier gothique.

 Lors de la conquête musulmane, la ville est en décadence et ne doit une reprise qu’à l’arrivée des Francs en 801. Commandés par Louis le Pieu, les Francs créent un avant-poste au sud des Pyrénées, qui deviendra la Marche Hispanique. Charlemagne fait créer des armées et féodalise la région ; l’Eglise des Comtés de la Marche passe sous la dépendance de Narbonne.

          
                     Barcelone et la Catalogne    Ma cuisine catalane
                                      Cliquez sur les images

Mais cette domination carolingienne s’affaiblit peu à peu et de jeunes dynasties comtales se créent localement. Ainsi Wilfred le Velu ( Guilfre El Pelos) , Comte de Cerdagne et d’Orsonna, constitue la base patrimoniale de la maison de Barcelone. Il fonde  le Monastère de Ripoll, « el Bressol de Catalunya ». Wilfred meurt en 897 en combattant les Arabes.

La ville de Barcelone est mise à sac par Al Mansour en 895. Cela donne l’occasion au comte Borrell II de s’éloigner du pouvoir carolingien qui ne les a pas aidé et d’établir l’indépendance de son comté en 988.

Le grand essor de Barcelone commence au XIe siècle. La Catalogne et l’Aragon se trouvent réunis au XIIe siècle. Alphonse Ier devient le premier comte-roi. Jacques Ier élargira les frontières vers le sud et en méditerranée ( cf les Conquérants) et  développera le commerce et les grandes institutions. 

                         

C’est à partir de ces époques que sont nés des grands monuments comme le Consulat de la mer ou la Llotja (la bourse).  Les Juifs eurent une grande importance dans ce développement commercial .

 Mais une vague d’antisémitisme se développa et ces derniers furent enfermés dans un guetto, El Call, qui ne possédait qu’une seule entrée qui ne donnait que sur la place Sant Jaume. Mais cela ne les empêcha pas de conserver des liens commerciaux étroits avec l’Afrique du Nord. Le guetto fut finalement fermé en 1401.

Martin Ier l’Humain n’ayant pas d’héritiers, la « sentence de Caspe » en 1410 confie la couronne à la dynastie castillane des Trastamare et Barcelone connait une ère de recul. Cette période dura tout au long de la Renaissance.

Lors de la Guerre de succession, Barcelone prend partie pour l’archi duc d’Autriche. Après la victoire de Philippe V de Bourbon ( du clan adverse), Barcelone perd un peu plus de privilèges et mène un siège de 13 mois mais doit se rendre en 1714.


                                  




Afin de contrôler la ville, Philippe V fait construire la Citadelle. Dans ce but, le duc de Berwick fit démolir en grande partie le quartier de la Ribera. Les travaux commencèrent en 1715, d’après le projet de Verboom, un ingénieur flamand.

100 plus tard en 1841, le comité de surveillance souhaita et commença la démolition de ce symbole. Mais le général Espartero fit arrêter cette démolition et en ordonna la reconstruction. Finalement cet édifice fut cédé à la ville en 1869 afin d’en être reconvertie en jardin public.

Pendant cette période, en 1859, on abat la majeure partie de l’enceinte fortifiée qui empêchait le développement de la ville. De nombreuses batailles entre la ville et le pouvoir central se font jour pour choisir un plan urbaniste qui fasse respirer la ville.

C’est l’ingénieur civil Ildefons Cerda y Sunyer qui réorganise la ville et créé le quartier de l’Eixample. Ce nouveau style voit le jour au moment où une génération d’architectes inventaient une déclinaison catalane de l’Art Nouveau : le Modernisme. 


                 
                                                                                        Photo Josep Moragues

Ce style est inspiré par des influences gothiques et mauresques et a une décoration exubérante très inspirée de la nature. La Catalogne fait alors découvrir au monde des architectes comme Gaudi, Domenech i Montaner…Le Palau de la Musica catalana et l’hôpital de la Santa Creu et San Pau sont les deux réalisations spectaculaires de cette époque privilégiée.

L’exposition universelle de 1888 se déroula dans le parc de la Ciutadella et c’est Josep Fontsere et Elies Rogent qui dessinèrent le parc tel qu’il est actuellement. Il ne conserve de son passé militaire que le Palais du Gouverneur, la chapelle et l’arsenal.

Au début du XXe siècle, Barcelone est forte de sa créativité, de sa bourgeoisie commerçante, mais la perte des colonies de Cuba et des Philippines va provoquer beaucoup de frustrations. Un courant indépendantiste va se créer  notamment au travers de Prat de la Riba, qui va créer la ManCommunitat, instance qui  fédèrera les entités administratives de Barcelone, Gérone, Tarragone et Lerida.

Lors de la guerre civile et de la montée fasciste en Europe, Barcelone devient le lieu de repli de beaucoup de mouvements  d’opposition. Sa proximité avec la mer et ses relations avec l’étranger l’aident à être une porte de sortie en cas de danger.



                       Barcelona 1000 Graffiti

Et le danger arrive en la personne de Franco qui établit sa dictature dans le sang. Les grands dirigeants catalans sont obligés de fuir. Mais l’Europe n’est pas plus sûre. Ainsi Companys qui se fait prendre en France et est remis aux forces espagnoles. Il sera condamné à mort et exécuté au château de Montjuic.

Après quelques années, les artistes cherchent à retrouver un mode d’expression. C’est dans ce cadre qu’apparait le mouvement Dau Del Set ( la 7e face du dé). Antoni Tapiès, Modest Cuixart inspirés par Miro fondent des liens avec les courants existentialistes, surréalistes européens. Ainsi Aimé Maeght qui accueille ces artistes au sein de sa Fondation à Saint-Paul en Provence.

Des Fondations se créent : celle de Dali, celle de Picasso.

Politiquement le pays s’ouvre à l’étranger tout au long des années 60 et 70. Les partis politiques se muent ainsi que le mouvement catalan.

Les années 90 donneront une chanc e incroyable à Barcelone pour se moderniser. Ce sont les Jeux Olympiques de 1992 qui vont littéralement booster l’économie. C’est Pascal Maragual qui en est l’initiateur. On construit le Palais San Jordi en 90, on refait le système des ordures ménagères, un quartier tout entier est refait pour accueillir le village olympique.

                                
                       Torre Agbar de Jean Nouvel et la Sagrada Familia vue de Torre Agbar

C’est dans ce cadre que le quartier Poublenou est né. Ce quartier avait dans les années 60 totalement rasé les cheminées d’usine qui y existaient. Depuis ce quartier était totalement à l’abandon. En 1992, un grand élan va permettre la restauration de ce quartier en quartier branché. C’est dans ce quartier que l’architecte français Jean Nouvel va construire la Torre Agbar, cette tour cylindrique à dôme de 33 étages.

Barcelone a ainsi en permanence dans son histoire sut se renouveler et s’adapter, voire anticiper , les changements de l’ère moderne.

Cet article a été écrit par Emmanuelle Falsanisi





  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Naviguer à travers les articles
Article précédent Montserrat, Catalogne et Religion Scipion Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation