Very Important People on a Very Important Planet
french english Flux RSS
Recherche
- Themes -
Infos
Connexion
Galerie Photo
Taolonaro
Publié par EF041008 le 17/7/2009
Taolonaro

Taolanaro  ( anciennement Fort Dauphin) est une ville construite sur un promontoire bordé de trois côtés par l’océan. Dominée par les sommets de l’Anosy, cette ville et sa baie sont certainement un des plus beaux endroits de Madagascar...

Inclut une vidéo Surf à Fort Dauphin




Articles liés: AntananarivoPrésentation ( vidéo d'Antoine), Pionniers ( video), Résistants, Indépendants,

Taolanaro  ( anciennement Fort Dauphin) est une ville construite sur un promontoire bordé de trois côtés par l’océan. Dominée par les sommets de l’Anosy, cette ville et sa baie sont certainement un des plus beaux endroits de Madagascar.

La Société de l’Orient, dont le but était de commercer avec les Indes Orientales et qui était  détenue par de grands bourgeois et seigneurs,  avait décidé d’envoyer des  colonies à Madagascar.

La fondation de Fort Dauphin date de la période où Sieur Rigault , capitaine de marine et représentant de la Société de l’Orient, avait reçu patentes pour installer à Madagascar colonies et commerce au nom de Sa Majesté Très Chrétienne. C’était en 1643.

Ils choisirent la région où s’étaient déjà implantés des Portugais au début du XVIe s et où ils avaient bâti un Fort. En 1613, le prêtre portugais Luis Mariano en témoigne.
Pronis fut le premier gouverneur du Fort. Bien mauvais administrateur, il mécontenta la population malgache et française au point qu’une révolte faillit finir au massacre. 

              Madagascar : L'île continent     Madagascar, l'île océan
                                                   Cliquez sur les images

Il donna le nom de Fort-Dauphin du nom de Louis XIV , dont il ignorait qu’il était monté sur le trône.
La Société de l’Orient fut dissoute en 1654 et la colonisation se fit sous le patronage du maréchal de Meilleraye. Ce soldat arma Fort-Dauphin et rendit l’activité de cette ville rentable pour la colonie.

A sa mort en 1664, la Meilleraye laisse pour héritier son fils, duc de Mazarin, neveu par alliance de Mazarin. Colbert, qui avait soutenu La Meilleraye, ne soutient le nouveau duc et fonde « la Compagnie des Indes Orientales »la même année.
 
Elle dispose de très gros capitaux : 1/3 de sa fortune vient du trésor royal ; le Roi prête des vaisseaux et fournit la poudre et le canon.
Pourtant malgré ces efforts , la société de l’Orient n’arrive pas à faire de cette colonisation un succès. 


              
                                                     Photos Philippe Gourdon


De nombreux français avaient été tués. De nombreux pirates s’installent dans la baie au milieu des années 1670.
Les Antanosy, « gens de l’île » résistaient à l’implantation française. La ville a suivi ensuite l’histoire de l’île et est devenue depuis une petite ville paisible propice aux ballades et au tourisme. 

Aux alentours Le Pic Saint-Louis, du sommet, on peut apercevoir d'est en ouest, Sainte Luce, les Iles Lokaro, la pointe Evatra, l'anse Dauphine, la pointe Libanona, la fausse baie des Galions, le cap Ranavalona, le lac Andriambe...

Le Fort Flacourt, avec un chemin de ronde datant du XVIIIe s.

La réserve privée de Nahampoana

Le lac Vinanibe

Le Fort des Portugais….


  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Naviguer à travers les articles
Article précédent Indépendants Antananarivo Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation