Very Important People on a Very Important Planet
french english Flux RSS
Recherche
- Themes -
Infos
Connexion
Galerie Photo
Régions du monde > Egypte > Ancienne Egypte
Ancienne Egypte
Publié par EF041008 le 4/3/2010
Ancienne Egypte

L’Egypte, qui couvre une surface d’un million de km2 dont 96% sont des zones arides,  se compose de la Basse Egypte ( le delta du Nil), la Haute Egypte, qui s’étend de la vallée du Nil au Sud du Caire jusqu’à Assouan) et de la Nubie ( d’Assouan à la frontière soudanaise).

« L’Egypte est le don du Nil », selon Hérodote. Sans le Nil, l’Egypte n’aurait pas pu se développer et serait restée une terre aride. Ce fleuve est lui-même le fruit du Nil Bleu qui coule depuis le plateau abyssin et qui se jette dans le fleuve principal vers Khartoum au Soudan, et  du Nil Blanc, qui a ses sources dans les fleuves africains.





                                                HOTELS EN EGYPTE?

                





Nouveautés Livres

             Guide Evasion Egypte


Depuis l’Antiquité jusqu’à 1960, les crues du Nil rythmaient la vie des paysans. Il y avait la crue elle-même, la baisse de la crue, qui était la période de culture et la sécheresse, qui était la période de récolte. Tout était réalisé pour contrôler cette eau : puits, barrages, canaux.

Le Nil était le cœur de la civilisation de l’Egypte antique et un grand nombre de la population vivait autour d’Assouan. Autour de ce fleuve s’est crée une véritable économie, une vie politique puisque c’est le pharaon qui avait le pouvoir sur la terre et donc sur la crue et une vie spirituelle. Un dieu Hapy était dédié aux crues du Nil et une spiritualité s’est crée autour du fleuve : ses rives Est étaient perçues comme lieu de naissance, alors que l’Ouest était vu comme un lieu de mort.

On fait remonter à près de 3000 ans le début de l’âge pharaonique. Le premier roi d’Egypte fut le mythique Ménès qui fonda la capitale Memphis sur le delta, dans les alentours du Caire actuel. 

                           


Les hiéroglyphes, ou « inscriptions sacrées »,  se répandent. Elles servent d’abord à l’administration, puis à l’art puisque les hiéroglyphes accompagnent toutes les statues, bas reliefs. Les exemples les plus frappants sont visibles dans la vallée des Rois.

C’est au cours de l’Ancien Empire que se crée un rigoureux canon, c'est-à-dire un ensemble de règles de proportions mathématiques , qui vont permettre l’établissement notamment des pyramides. Il faut retranscrire avec le plus de soin et de précision la création divine. Une fois créées les règles de l’harmonie cosmique, le Maat, on pouvait reproduire les hommes, les animaux, les dieux…

L’architecte Imhotep commence à créer des complexes majestueux en pierre vers 2650 av JC. Il bâtit cette œuvre, sorte d’escalier monumental allant vers le ciel,  à Saqqarah et créé la première pyramide. 

                   Egypte    Egypte
                                              Cliquez sur la photo


En 2589 av JC est créée la pyramide de Chéops, deuxième pharaon de la Ive dynastie. L’historien grec Hérodote visite l’Egypte à ce moment là et indique que 100 000 hommes travaillent pendant 3 mois par an pendant 20 ans. Cette construction, d’une pureté extrême, est un miracle d’organisation.

La deuxième pyramide est celle construite par Khephren, fils de Khéops,  au sud-ouest de la pyramide de son père. Mykérinos fut le dernier souverain à construire sa sépulture en terre de Gizeh, mais la mort prématurée du souverain empêcha de la finir.

Autour des pyramides étaient édifiées les édifices dédiés aux fonctionnaires et proches du roi : les mastabas. C’est le prétexte pour réaliser de magnifiques dessins représentant des scènes de vie (travaux des champs, moissons, pêche) ,scènes animalières composées d’oies, canards, sangliers, aigrettes ou scènes professionnelles avec notamment les scribes. 

                       

Au IIIe siècle, la monarchie memphite se défait et pendant la « première période intermédiaire »  deux villes vont prendre le relai Héracléopolis et Thèbes. C’est cette dernière qui s’imposera et dominera tout le IIe s.

Avec la montée en puissance de la ville, le Dieu Amon accroit sa popularité. Le temple de Karnak lui est dédié. C’est là que l’on célèbre de multiples fêtes en son honneur et c’est là aussi que chaque année le pharaon renoue avec son caractère divin. A l’ouest de cette ville se situe la zone réservée aux morts avec la vallée des Rois et des reines.

Cette religion sera momentanément stoppée par Amenhotep IV ( 1350-1334 av JC), venu au trône à 24 ans et introduit le culte du disque solaire (Aton) et se fait appeler Akhenaton.Il persécute les prêtres d’Amonet  quitte Thèbes avec sa femme Nefertiti pour la Moyenne Egypte à Tell el Amarna. 

                    

                           
                                                          Cliquez sur la photo


Toutankhamon revient à l’ancienne religion et se réinstalle à Thèbes. Plus tard, le grand Ramsès II entraine l’Egypte à un paroxysme de puissance. Il règne 66 ans, de 1279 à 1212 av JC. Il lutte contre les Hittites et se marie avec la fille de leur roi. Il aura 110 fils et 59 filles…Il construit Abou Simbel en Nubie, une des plus belles réalisations égyptiennes, dédié à Ramsès et à sa femme Nefertari, « celle pour laquelle le soleil se lève ».

Durant la dernière phase de l’Egypte antique, la vallée du Nil perdit son importance politique au profit du delta. On commence le commerce avec la Grèce. Alexandre a 24 ans quand il entre en Egypte. Il inaugure une période helléniste. Il est salué comme fils d’Amon. Il fonde la ville d’Alexandrie.

A sa mort en 332 av JC, Ptolémée, un de ses généraux et membre de la noblesse macédonienne reprend le pouvoir. Il fonde la dynastie ptolémaïque qui allait régner pendant 300 ans. L’Egypte allait devenir la terre de partage des plus grands philosophes, artistes. De nombreux temples sont érigés notamment le temple d’Horus , commencé en 237 av JC, ou le temple de l’île de Philae, agrandi sous cette période.

                   

Mais cette richesse, cette opulence finit par endormir les Egyptiens qui tombent de plus en plus sous le pouvoir de Rome. Cléopâtre est la figure emblématique de cette dernière période.

Quand Jules César arrive au pouvoir à Rome, elle a 18 ans et partage le trône avec son frère Ptolémée XIII. Ils sont sous tutelle du Sénat romain. César entre dans Alexandrie en 47 av JC. La reine a 22 ans ; elle est intelligente et belle. Usant de sa beauté , elle conquiert le cœur de César pour le tourner en sa faveur face à son frère.

Après la mort de César, Cléopâtre réitèrera sa manœuvre avec Antoine assurant ainsi son maintien au pouvoir. Ils auront un destin commun et se suicideront ensemble quand Octave, futur Auguste, viendra chercher Antoine en Egypte. L’Egypte devient alors province romaine en 30 av JC.

Le christianisme fait son entrée en Egypte via Saint-Marc l’Evangéliste qui y fonde l’Eglise. L’Egypte sera par la suite intégrée à l’Empire de Byzance jusqu’en 640 où les Arabes envahissent la vallée du Nil et terminent la domination byzantine.

Une longue et magnifique  histoire jalonne donc les rives de ce Nil majestueux. Une histoire qui en a fait rêver plus d’un et qui continuera à bercer notre imaginaire.

Cet article a été écrit par Emmanuelle Falsanisi

 

  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation