Very Important People on a Very Important Planet
french english Flux RSS
Recherche
- Themes -
Infos
Connexion
Galerie Photo
Yourcenar
Publié par EF041008 le 20/11/2008

M.Yourcenar est citoyenne du monde. Née en Belgique en 1903 d'un père aristocrate français et d'une mère aristocrate belge, elle est éduquée par sa grand-mère paternelle dont elle fait un portrait dans « Archives du Nord ».

Elle fait ses études en France et parcourt le monde en suivant son père, grand voyageur.

Après une vie de bohème , elle s’installe sur la Côte Est des Etats-Unis pour fuir les perturbations politiques en cours en Europe...






M.Yourcenar est citoyenne du monde. Née en Belgique en 1903 d'un père aristocrate français et d'une mère aristocrate belge, elle est éduquée par sa grand-mère paternelle dont elle fait un portrait dans « Archives du Nord ».
 
Elle fait ses études en France et parcourt le monde en suivant son père, grand voyageur.  Après une vie de bohème , elle s’installe sur la Côte Est des Etats-Unis pour fuir les troubles de la deuxième guerre mondiale en cours en Europe. Elle devient Américaine en 1948. Avec sa compagne Grace Frick, elle s’installe sur Mount Desert Island et y  passera le reste de sa vie.

Comme un clin d’œil à la France, l’île sur laquelle est située  « Petite Plaisance » faisait anciennement partie du territoire de l’Acadie. Il existe une trace écrite que M.Yourcenar portait à l’histoire de la région: « Incident dans l’Acadie de Champlain » publié par le Département des littératures de l’Université de Laval.
 

                             Yourcenar : Essais et Mémoires    Marguerite Yourcenar, une enfance en Flandre
                                                 Cliquez sur les  images


De cette charmante maison blanche lovée au milieu de la verdure naîtront les plus grandes œuvres  de Yourcenar : « Mémoires d’Hadrien »1951, «l’Oeuvre au noir »1968 et «Le labyrinthe du Monde » (oeuvre autobiographique 1974,1977).

Le succès mondial des «Mémoires d'Hadrien » lui valut la consécration. Elle fut admise à « l'Académie Royale de langue et de littérature françaises de Belgique» en 1970 puis à «l'Académie française en 1980 grâce au soutien de Jean d'Ormesson. Elle sera la première femme à entrer dans cette institution.

Elle meurt en 1987 à Monts-Déserts. On peut visiter cette maison, laissée en l’état, avec entre autres tous les ouvrages lus et consultés par l’auteur. Tout aussi émouvant le cimetière de Brookside où est enterrée Marguerite Antoinette Jeanne Marie Ghislaine Cleenewerk de Crayencourt (anagramme de Yourcenar).

Article écrit avaec la contribution d'Agnès Bressot.

 


  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Naviguer à travers les articles
Article précédent Morse Kerry Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation