Very Important People on a Very Important Planet
french english Flux RSS
Recherche
- Themes -
Infos
Connexion
Galerie Photo
Régions du monde > La Nouvelle-Angleterre > Cape Cod, conservation du littoral et des espèces
Cape Cod, conservation du littoral et des espèces
Publié par EF041008 le 23/10/2008
Cape Cod, conservation du littoral et des espèces

Cape Cod et les îles de Martha’s Vineyard et Nantucket ont été formés par des moraines à la fin de la période glaciaire en Amérique du Nord.
 
L’histoire de Cape Cod est intimement liée au Mayflower qui s’était arrimé sur les rives de Provincetown.

Un autre exemple d’implantation est la ville de Wellfleet qui abrite aujourd’hui une grande partie du National Seashore, créé par John Fitzgerald Kennedy.
 
Les îles de Nantucket et Martha’s Vineyard virent la venue par la suite d’autre présidents comme la famille Bush et Clinton
.
..

Inclut une vidéo de Cape Cod en kayak.

Inclut une vue panoramique de Cape Cod.










Dernières nouvelles de Cape Cod
Patti Page et Old Cape Cod ont leur rue


Cape Cod et les îles de Martha’s Vineyard et Nantucket ont été formés par des moraines à la fin de la période glaciaire en Amérique du Nord.

Pendant l'âge glaciaire, il y a 22 000 ans , le glacier du Labrador s'est étendu sur la Nouvelle Angleterre. Martha's Vineyard et Nantucket sont des restes  de moraines submergées. Plus le glacier avançait vers le Sud de la Nouvelle Angleterre plus la glace fondait. 



                            



Lors du retrait du glacier, il a laissé des traces au Nord de Cape Cod.
 Au moment de la fin de l'âge glaciaire , il y a 9000 ans, la mer s'est surélevée de 400 pieds. La partie sèche devint Cape Cod. Certaines gardèrent des eaux glaciaires non salées, tandis que d'autres connectées à la mer devinrent des étangs salés. Doane Rock est le plus grand étang glaciaire sur Cape Cod. 

Géographiquement parlant, Cape Cod est une péninsule; mais c'est aussi une terre qui a été forgée par l'Homme (cf le Canal qui a été créé de 1909 à 1914 par l'US Army Corps of Engineers), le vent ou encore la mer ...



                        


 

Les premiers habitants de la péninsule sont arrivés il y a 10 000 ans, dans les villes actuelles de Barnstable, Pleasant Bay et Brewster.
 Originellement, Cape Cod a été peuplée par des Indiens et au XVIème siècle les Indiens Wampanoags vivaient le long de la côte de Cape Cod.
 
Le Cape avait 5 tribus ayant chacune un Grand Chef, le Sachem. Ces tribus étaient gérées par le Grand Sachem qui vivait à la ville actuelle de Providence,Rhode Island. Chaque tribu avait une représentation au Conseil Fédéral, qui approuvait les décisions les plus importantes, comme une déclaration de guerre. Ces indiens cultivaient du tabac, du maïs, des potirons et des haricots. Ils chassaient et pêchaient. 

 
Il y a 400 ans, Bartholomew Gosnold quitta Falmouth, Angleterre pour explorer le Nouveau Monde. Après un long périple sur l'Atlantique, il accosta  dans une baie inconnue et appellèrent le lieu Shoal Hope. Le nom fut trouvé ensuite par un compagnon de voyage nommé Gabriel Archer en liaison avec le nom du poisson Cod Fish. Ils nommèrent aussi Martha's vineyard and Elizabeth's islands qui sont toujours d'usage aujourd'hui. 


                         
                          Cape Harbor , Credit Cape Cod Chamber Commerce

Il n'était le premier venu içi car les Indiens avaient amassé des pipes, peaux et autres objets en vue d'un troc lorsqu'ils aperçurent le vaisseau de Gosnold. Certains même savaient parler quelques mots européens.

 
C'est en 1604 que le Français Samuel de Champlain s'arrêta à Barnstable, qu'il appella „Port aux Huitres“. 

En 1614, John Smith à la recherche de baleines, donna des noms chrétiens à tous les Indiens qu'il rencontrait. Il dessina les premières cartes de Cape Cod, qu'il appella Cape James en liaison avec le Roi anglais ; il renomma aussi Cape Cod Bay ( Stuart Bay) et Provincetown ( Milford Haven).
 



                            
                               Coast Guard Beach Eastham, cdt Margo Tabb


Les relations entre les Blancs et les Indiens n'étaient pas toujours au beau fixe et les querelles assez fréquentes...De nombreux incidents émaillèrent les relations. Le Capitaine Thomas Hunt enleva 24 Indiens et les embarquèrent pour l'Espagne où ils furent vendus comme esclaves. L'un d'entre eux Squanto revint dans le Massachusetts et devint allié des Pèlerins.
Les Indiens ne pardonnèrent pas cette enlèvement. 

 
En 1620, le Mayflower accosta avec 103 passagers à Provincetown après 65 jours de trajet. Ils signèrent le Mayflower Compact à bord afin de mettre d'accord tous les passagers hommes du bateau sur la conduite à suivre. Ils purent laver leurs vêtements, manger chaud, ce qu'ils n'avaient pas fait depuis 10 semaines. 
 



                                                    


Ils se mirent ensuite à chercher un lieu pour accoster définitivement Ils découvrirent un étang d'eau douce, Pilgrim Spring à TruroIls se firent attaqués par des Indiens, mais ceux ci s'enfuirent très rapidement apparemment effrayés par le bruit des mousquets.

Ils s'installèrent à Plymouth. Certains groupes s'installèrent petit à petit dans d'autres endroits comme Sandwich, Barnstable, Yarmouth et Eastham.

Ils pêchaient ( y compris la baleine), cultivaient et plantaient les graines qu'ils avaient ramenées d'Angleterre. Ils payaient des taxes au Gouverneur de Plymouth sur les pêches de maquereau et harrengs... Celui ci utilisait ces revenus pour édifier des écoles.
 Une population aux moeurs rigoureuses s'établit ainsi dans la région de Cape Cod, indépendante et assez opposée aux règles anglaises. Au moment de l'Indépendance, des heurts éclatèrent dans la péninsule, notamment à Falmouth.  


                                            



Un autre exemple d’implantation est la ville de Wellfleet qui abrite aujourd’hui une grande partie du National Seashore, créé par John Fitzgerald Kennedy. Cette ville faisait initialement partie de la cour de Plymouth, qui comprenait une grande partie du Cape ; elle s’en affranchit à la fin du XVIIIème siècle. Son économie au XIXème siècle était basée sur la pêche et l’huître, ainsi que sur l’industrie liée à la baleine. Le milieu du XXIème siècle vit une renaissance de l’économie grâce au tourisme engendré par le goût nouveau des citadins pour les plages et le soleil.



                             




L’arrivée des Kennedy et la renommée de John Kennedy ainsi que sa vie de vacances à Hyannis Port contribua fortement à développer ce lieu en un lieu de villégiature chic. Les îles de Nantucket et Martha’s Vineyard virent la venue par la suite d’autre présidents comme la famille Bush et Clinton.

La renommée vint aussi du combat des tribus indiennes Wampanoag qui luttèrent pour obtenir une reconnaissance et organise tous les ans un Pow Wow à Mashpee. 

De nombreux changements apparurent suite à l’implantation des hommes, y compris dans l’écosystème. De nombreuses forêts furent coupées et les marais salants abandonnés. La création du National Seashore a permis d’endiguer cette dégradation.

Cette région compte 24 espèces  d’amphibiens, des reptiles sans compter les 5 sortes de tortues migratoires qui sillonnent la côte, ou des baleines. Concernant les oiseaux, on peut y trouver 370 espèces, de la mouette, corbeau en passant par les hérons.



                                   




Cliquez ici pour avoir une vue panoramique d'un paysage de Cape Cod
http://www.nytimes.com/interactive/2008/08/10/travel/20080810_HOPPER_PANO.html
   
Cet article a été écrit par Emmanuelle Falsanisi.


  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Naviguer à travers les articles
Article précédent Vermont, les fôrets et les parcs Falmouth Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation