Very Important People on a Very Important Planet
french english Flux RSS
Recherche
- Themes -
Infos
Connexion
Galerie Photo
Régions du monde > La Nouvelle-Angleterre > Hancock, indépendance en Massachusetts
Hancock, indépendance en Massachusetts
Publié par EF041008 le 23/10/2008
Hancock, indépendance en Massachusetts

John Hancock est né à Braintree (MA) en 1737.

Il était politiquement favorable à l’Indépendance et dénonce l'hégemonie anglaise.

Il devint Président du Congrés Continental et signe la Déclaration d'Indépendance..
.
















JOHN HANCOCK

John Hancock est né à Braintree (MA) en 1737. Orphelin, il fut adopté par un oncle, riche marchand, qui lui fit faire des études à Harvard , dont il fut diplômé à 17 ans.
 
Doué pour les affaires, il fut envoyé en mission en Angleterre , où il prit des contacts avec des grands négociants.
 A la mort de son oncle, il hérita d’une des plus grosses fortunes de la Nouvelle Angleterre.
 
Malgré ses relations avec l’Angleterre, il était politiquement favorable à l’Indépendance et fréquenta
Samuel Adams et John Adams.
 
En 1774, lors du quatrième anniversaire du Massacre de Boston, il fait un discours qui dénonce l’hégémonie anglaise. Farouchement en défaveur de la politique fiscale de l’Angleterre, il combattit les différents édits anglais implémentants des taxes sur le commerce, notamment celle sur le thé, ce qui le fit participer à la révolte du Boston Tea Party.

Il fut élu au Second Congrès Continental, dont il devint le Président en 1776. C’est dans ce cadre qu’il travailla sur la Déclaration d’Indépendance. Après de nombreuses discussions et modifications, il put la finaliser, la faire voter  et la signer.  Il fut le seul à signer la Déclaration d’Indépendance le 4 Juillet ( avec le secrétaire Charles Thomson), les autres signataires ne la signant que le 2 Août.

                     
                        
 
Sa signature eut une telle portée dans l’histoire que le nom de John Hancock devint synonyme du mot signature en anglais. On dit qu’il fit en sorte que sa signature fut suffisamment lisible pour que le Roi George III put la lire sans lunettes.
 Il envoya une copie à tous les membres du Congrès le 5 Juillet , ainsi qu’au Comité de Pennsylvanie, à la Convention du New Jersey et au Colonel Haslet avec pour ordre de la lire aux bataillons.

Il dut se retirer du Congrès Continental en 1777 suite à des problèmes de goutte. Il revint à la politique quand il fut élu Gouverneur du Massachusetts en 1780, qu’il quitta en 1785.
 
 
Après une vie bien intense, il se retira dans sa région et mourut en 1793 à l’âge de 55 ans.

Cet article a été écrit par Emmanuelle Falsanisi.




 

  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Naviguer à travers les articles
Article précédent Vanderbilt, Newport, sport et jockey club Tudor, le Roi de la glace Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation