Very Important People on a Very Important Planet
french english Flux RSS
Recherche
- Themes -
Infos
Connexion
Galerie Photo
Régions du monde > Malte > La Valette
La Valette
Publié par EF041008 le 22/12/2008
La Valette

Jean Parisot de La Valette est né en 1494 (?) dans une famille noble du Sud Ouest de la France aux confins du Rouergue et du Quercy.
Considérant sa force de caractère et sa capacité à commander, Jean Parisot fu élu Grand Maitre en 1557. Il combattit les armées du Sultan et remporta le siège de Malte en 1565
...

















Jean Parisot de La Valette est né en 1494 (?) dans une famille noble du Sud Ouest de la France aux confins du Rouergue et du Quercy. Il est le fils de Guilhot de La Valette Parisot, Chevalier de France, et de Jeanne de Castres. Leur fief est au chateau de Cornusson.

Un grand nombre de membres de la famille La Valette ont été "Capitouls" , ce qui leur donnaient une autorité militaire et judiciaire.

Jean a intégré l'Ordre de Saint-Jean de Langue de Provence. Sa première action militaire se déroula pendant le siège de Rhodes, aux côtés de Philippe Villiers de l'Isle Adam et contre Soleman en 1522.

En 1530, Charles V donne l'île de Malte aux Chevaliers, où ils eurent encore une fois à batailler contre les Corsaires envoyés par le Sultan Turc, parmi lesquels le célèbre Dragut.
La Valette organisa les batailles avec beaucoup de talent et d'organisation sans ménager son labeur. Il fut petit à petit promus au sein de la hiérarchie.

Il eut finalement le poste de Général des Galères de l'Ordre, qui fut donné pour la première fois à un chevalier de langue française ( d'ordinaire on atttribuait ce titre de prestige à un Chevalier issu de la Langue Italienne).

                                  
                            Les Chevaliers de Malte : Des hommes de fer et de foi         Au temps des chevaliers de Rhodes
                                                   Cliquez sur les images


Considérant sa force de caractère et sa capacité à commander, Jean Parisot fut élu Grand Maitre en 1557.

Pendant ce temps, les flottes de l'Ordre bataillaient en  mer contre les pirates et commençaient à gagner de nombreuses victoires, capturant aiinsi des janissaires, prenant des bateaux et leurs cargaisons précieuses.

Une de ces batailles navales fut plus sanglante que les autres ; elle se déroula aux abords des îles de Zante et Cephalonie. Le sultan furieux de perdre des bateaux et des richesses décida d'attaquer Malte.

Une lutte terrible commença entre les deux parties; Malte était devenu en quelques sortes le bastion de la Chrétienté. Beaucoup de Princes suivaient l'état de la bataille...Bien peu aidèrent Parisot...Il dut compter sur ses forces locales.

Les armées turques , commandées par Mustapha et sous l'autorité de Soliman, comprenaient 159 bateaux et 30 000 janissaires ou spahis. Les forces de Parisot comprenaient 700 Chevaliers et 8500 mercenaires.

      

La Valette se battit comme un lion et organisa le combat de main de maître. Il reussit à vaincre les Turcs , qui perdirent 20 000 hommes.

Fort de cette victoire en 1565, il reçut les félicitations de toute l'Europe, ayant l'intelligence de les prendre à leur juste valeur...Le Pape lui proposa un fauteuil de cardinal qu'il refusa pour garder son indépendance, dévoilant , s'il était nécessaire , un caractère intègre et droit comme l'Histoire les aime tant!

Il préferra accroître la sécurité de Malte et utilisa son aura pour récolter les fonds nécessaires à la construction du Fort Saint Elmo qui rendait la ville Humilissima Civitas Vallettae imprenable.

Jean Parisot de La Valette mourut en 1568 à La Valette et sa tombe est dans la Crypte de la Cathédrale Saint-Jean à La Valette. 


Cet article a été écrit par Emmanuelle Falsanisi.



  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Naviguer à travers les articles
Article précédent Saladin Soliman Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation