Very Important People on a Very Important Planet
french english Flux RSS
Recherche
- Themes -
Infos
Connexion
Galerie Photo
Régions du monde > Provence Cote d'Azur > Saint-Honorat , religion en Provence
Saint-Honorat , religion en Provence
Publié par EF041008 le 5/1/2009
Saint-Honorat , religion en Provence

L’année de naissance de Saint-Honorat n’est pas connue, elle se situe aux alentours de 370.
Attiré par la vie ascétique, il part en Gaule où il rencontre des communautés chrétiennes, réside à Fréjus avec Caprais et décide de s’installer aux îles de Lérins aux alentours de 410.
La réputation d’Honorat rayonnait en Gaule et à la mort de l’évêque d’Arles, il fut nommé évêque d’Arles, qui était de plus Primat des Gaules
....













L’année de naissance de Saint-Honorat n’est pas connue. On peut la dater grâce à Saint-Hilaire avec lequel il avait une génération d’écart, ce qui laisse supposer une année de naissance aux alentours de 370.

Honorat était de famille aristocratique aisée et sa famille a des biens. Honorat a senti à la fin de son enfance l’appel de la spiritualité et de la vie religieuse. Cette attitude provoqua les foudres paternelles qui voyait certainement en son fils une relève. Ce dernier chercha à entraver cette vocation alors qu’Honorat n’était qu’adolescent et Honorat se battit contre sa famille pour imposer sa foi.

Son frère aîné Venantius se convertit aussi et ils commencèrent à pratiquer l’ascèse et l’hospitalité aux pauvres. Attirés par les ermites orientaux, ils effectuèrent avec un ami un voyage en Orient pour connaître la vie des ermites orientaux. Il est très difficile de savoir quels sont le pays qu’ils visitèrent. Une chose est sûre , c’est que Venantius meurt pendant le trajet et Honorat malade rentre en Italie.

Attiré par la vie ascétique, il part en Gaule où il rencontre des communautés chrétiennes, réside à Fréjus avec Caprais et décide de s’installer aux îles de Lérins aux alentours de 410. Lérins est la plus petite île de l’archipel situé en face de Cannes. L’établissement de monastère est une tendance que l’on retrouve à l’époque.

L’île était inhabitable, sans eau et pleine de bêtes en tous genres, notamment des serpents. La légende dit qu’en posant le pied sur l’île, la terre trembla et les serpents moururent à la première prière de Honorat.


                                                      
                                                 Credit Photo abbaye du Lérins


Grâce à la renommée de son fondateur, le monastère des Lérins connait une expansion rapide, ce qui n’était pas le but initial. Il fallut faire face à cet afflux de gens qui venaient les rejoindre et Il fallut une organisation solide afin d’assurer la quiétude nécessaire à la vie monastique. Honorat fut ordonné prêtre.
 
La communauté vit autour de son fondateur, le Père, chef spirituel, qui établit une autorité faite d’amour et de respect. Les frères lui doivent obéissance, ce qui était une des premières vertus des moines. Les autres vertus, qui formaient une Règle, étaient à trouver dans l’humilité, l’égalité d’humeur, l’amour fraternel, le silence, le jeûne, les mortifications, la célébration liturgique et la prière personnelle.

La réputation d’Honorat rayonnait en Gaule et à la mort de l’évêque d’Arles, il fut nommé évêque d’Arles, qui était de plus Primat des Gaules. Se sachant malade, il accepta la mission. Il trouva un évêché riche de trésors qu’il redistribua pour n’en garder que le minimum.

Les derniers moments de sa vie furent marqués par la maladie. Ses amis des îles de Lérins et du diocèse d’Arles accoururent. Il fit son dernier sermon le jour de l’Epiphanie et n’eut de cesse de lutter contre la maladie.

Il mourut en Janvier 430. Les obsèques d’Honorat se firent à la cathédrale d’Arles. Une querelle apparut pour savoir où aller reposer sa dépouille. La foule lui arracha des parties de son vêtement pour en faire des reliques. Les îles de Lérins ne reçurent initialement qu’un os…Après de multiples péripéties, les ossements entiers revinrent aux îles de Lérins en 1391.





  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Naviguer à travers les articles
Article précédent Prevert, Provence des poetes Matisse, Provence des peintres Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation