Very Important People on a Very Important Planet
french english Flux RSS
Recherche
- Themes -
Infos
Connexion
Galerie Photo
Régions du monde > Provence Cote d'Azur > Matisse, Provence des peintres
Matisse, Provence des peintres
Publié par EF041008 le 6/1/2009
Matisse, Provence des peintres

Henri Emile Benoit Matisse est né le 31 Décembre 1869 au  Cateau-Cambrésis, dans une famille de commerçants. Cloué au lit par une appendicite, il prend les pinceaux pour la première fois et ne les quittera plus.

Il rencontre Vlaminck, Derain , Rouault and Marquet et fera partie du mouvement fauviste.

Picasso fut l'une de ses grandes rencontres
..

Inclus une vidéo sur Matisse.










Henri Emile Benoit Matisse est né le 31 Décembre 1869 au  Cateau-Cambrésis, dans une famille de commerçants.

Sa vie semble déjà tracée, il sera clerc de notaire. Mais le destin en a décidé autrement, à l'âge de 20 ans il fait une crise d'appendicite. Cloué au lit, inactif, sa mère lui offre une boîte de peinture. C'est une révélation. Il abandonne les études de notaire, pour entrer dans une école de dessins, à Paris.

Très vite l'enseignement académique lui pèse. Il fréquente l'atelier de Gustave Moreau  artiste anti-conformiste, progressiste. Il y croise, Derain, Rouault, Marquet. Avec ce dernier il fondera en 1905, le mouvement Fauviste. Puis il finit par intégrer les Beaux-Arts à Paris.

Matisse croit en sa vocation: "Dès que j'ai tenu cette boîte de peinture entre les mains, j'ai su que ce serait pour la vie."

En 1896 il est élu membre de la Société Nationale, puis il expose cinq tableaux au "Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts". L'Etat lui en achète deux.

Toutefois ses débuts sont difficiles. Depuis deux ans il est le père d'une petite Marguerite. Cette dernière deviendra en épousant Georges Duthuit (célèbre critique d'art), co-auteur du "Catalogue Raisonné de l'oeuvre gravé" de son père. Elle sera aussi une grande résistante, arrêtée et torturée par la Gestapo.
 

                           


Pour l'heure Matisse a de grandes difficultés à joindre les deux bouts. Son oeuvre est sombre, les commandes rares. Son couple est malheureux.
En 1897, il rencontre Amélie Noellie Parayre. Elle sera sa femme pendant 40 ans. Ensemble ils auront deux fils: Pierre et Jean. Pierre deviendra, à New-York, un grand marchand d'Art et un fameux galiériste. Jean sera un artiste peintre.

En 1901, il descend à St-Tropez. Il est fasciné par la lumière et les couleurs.
En 1905, il retourne dans le Sud à Collioure, sa peinture s'éclaircit et dès le Salon D'Automne à Paris, Matisse, Derain, Vlaminck et  Dufy exposent des oeuvres éclaboussées de grandes tâches de couleur, qui seront qualifiées de sauvage ou de fauve. Le mouvement est né. "Le Fauvisme".


                      Matisse-Derain : Collioure 1905, un été fauve      Matisse-Derain : La vérité du fauvisme
                                            Cliquez sur les images


A partir de 1916, il décide de passer le reste de sa vie à Nice. Il y peint nombre de toiles tout en jardins luxuriants, feuillages abondants, fenêtre ouvertes sur des baies inondées de soleil. Les femmes qu'il représente sont langoureuses, légèrement vêtues et s'abandonnent à la chaleur, les bras relevés derrière la tête dans une attitude nonchalante.
Sa peinture, sévèrement critiquée depuis le Fauvisme, recommence à être acceptée dans les sphères officielles.
 
Matisse rend souvent visite à Renoir à Cagnes sur mer.
 Il rencontre régulièrement Picasso. Les deux hommes ont une conscience aigüe de leur talent. Tout les différencie et pourtant ils s'admirent. Matisse était un homme très courtois qui vivait pratiquement en reclus, toujours vêtu d'un costume et d'un chapeau de paille, tandis que Picasso exhibait un torse d'haltérophile ou se promenait en T-shirt de marin. Picasso collectionnait les femmes, Matisse sera effondré lorsqu'Amélie le quittera.


                  Matisse       Henri Matisse - Les papiers découpés/Dessiner avec une paire de ciseaux
                                       Cliquez sur les images


Picasso peint à l'instinct, à l'instant, son expression est épidermique, Matisse réfléchit , compose, structure. Chacun fera l'acquisition des toiles de l'autre par amour de la peinture.
Les deux "Amis" auront toutefois le même lithographe "Mourlot", des amis communs, les "Stein", des marchands et des galeristes communs, Vollard, Durand-Ruel, Berggruen.

Mais ils se sont opposés sur le mouvement Cubiste. Matisse en plein Fauvisme ne comprend pas l'âpreté des lignes Cubistes. En opposition au mouvement il composera "la Leçon de Piano" ce à quoi ripostera Picasso avec "Les Tois musiciens".

Matisse est dans le Sud,à Nice. Il peint enivré par le soleil et la douceur de vivre. Ses toiles sont pleines de fleurs, citrons oranges, draperies colorées du Maroc. Il a rencontré grâce à Gertrude Stein des collectionneurs qui vont transformer sa situation économique.
 

De 1917 à 1929 il peint sans relâche. Puis en 1929 il se rend à New-York où son fils Pierre a pignon sur rue. C'est un excellent marchand d'art qui possède une grande galerie. Matisse est fasciné par l'univers américain, il s'y fait connaître et sa notoriété prend un formidable envol.
 

                            
                                             Maison Matisse à Nice Cimiez

De retour à Nice, Place Charles-Félix, le couple connaît des difficultés. En 1939 ils divorcent.
Matisse continue sa vie avec Lydia Delectorskaya, modèle, infirmière qui prend en main les affaires de Matisse.Il s’installe à Cimiez dans les hauteurs de Nice. Il continue ses voyages et se rend notamment à Tahiti. En 1941 on lui diagnostique un cancer du duodénum. Cela ne modifie pas la luminosité de ses toiles.

Dès 1948 Matisse crée l'aménagement de la Chapelle du Rosaire destinées aux Soeurs Dominicaines de Vence, près de ce que deviendra la Fondation Maeght. En 1952: "Nu Bleu II" et en 1953: "La Tristesse du Roi". papiers gouachés et découpés.
 En 1952 le Musée Matisse de Cateau-Cambrésis est inauguré. Il y fait don de 100 de ses oeuvres.

En 1954 il succombera à une crise cardiaque.

Il est enterré au  cimetière de Cimiez à Nice.

Cet article a été écrit par Agnès Bressot 



 

  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Naviguer à travers les articles
Article précédent Saint-Honorat , religion en Provence Picasso, Provence des peintres Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation