Very Important People on a Very Important Planet
french english Flux RSS
Recherche
- Themes -
Infos
Connexion
Galerie Photo
Régions du monde > Provence Cote d'Azur > Bréa, Provence des peintres
Bréa, Provence des peintres
Publié par EF041008 le 6/1/2009
Bréa, Provence des peintres

Les Bréa furent trois peintres actifs entre le dernier quart du XVe siècle et le milieu du XVIe; ils furent , avec les peintres niçois, précurseurs de la Renaissance. Leurs oeuvres constituent un âge d'or...

Crédit photo Cercle Bréa













Nouveautés Livres

               D'Art D'Art    Histoire de l'art

Les Bréa furent trois peintres actifs entre le dernier quart du XVe siècle et le milieu du XVIe; ils furent , avec les peintres niçois, précurseurs de la Renaissance. Leurs oeuvres constituent un âge d'or.

Moneto Bréa eut une fille, Jeannette, et trois fils, Louis, Antoine et François. Ils habitaient rue de la Barillerie à Nice et avaient quelques terres quartier Longchamp. Ils étaient originaire de Montalto Ligure, dans la vallée de l'Argentina et étaient tonneliers depuis plusieurs générations.


Louis, le plus célèbre, est connu de 1475 à 1523 ; son frère Antoine, de 1504 à 1516, collabore avec lui et meurt en 1527 ; le fils de ce dernier, François, est cité de 1525 à 1555 et prolonge l’art familial.

Sous la domination de la maison de Savoie, les « peintres niçois » , Mirhalet ( auprès duquel Louis Bréa fit une aprentissage et qui était originaire de Montpellier), Canavesio ( originaire du Piémont) , Durandi et Bréa ornèrent leurs églises de pieux embellissements. Les villes et les villages du Comté de Nice ainsi que ceux de la pointe orientale de la Provence et de la Ligurie rivalisaient de beauté et d’ornements.

Les Bréa sont connus grâce enfin au fait que certains retables ou éléments de retables sont abrités dans des musées ou des monuments renommés. Nous pouvons retrouver par exemple à Cimiez, trois œuvres de Louis Bréa : la Pietà, la Crucifixion, la Déposition. Cette dernière oeuvre, dont il ne reste que trois panneaux, a été commandée par les
Chevaliers de l’Ordre de Malte à François Bréa. 

                                     
                                            Photo Crédit Cercle Bréa


A la Cathédrale d’Antibes, on peut voir la Vierge au Rosaire de Louis Bréa (1513), qui peint avec une grande douceur les 15 Mystères du Rosaire, moments essentiels de la Vie du Christ et de Marie. Ainsi, les « Mystères Joyeux », Annonciation, Visitation, Nativité, Présentation au Temple, Jésus parmi les Docteurs ; les « Mystères Douloureux », de la Prière à Gesthemani à la Crucifixion ; les « Mystères Glorieux », Résurrection, Ascencion, Pentecôte, Assomption, Couronnement de la Vierge .

A l’Eglise de Biot, une Vierge au Rosaire sans les Mystères nous enchante par sa beauté.

D'autres peintures sont visibles dans toute la région: voir le site du Cercle Bréa.
  
Cet article a été écrit par Emmanuelle Falsanisi.



  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Naviguer à travers les articles
Article précédent Picasso, Provence des peintres Renoir, Provence des peintres Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation