Very Important People on a Very Important Planet
french english Flux RSS
Recherche
- Themes -
Infos
Connexion
Galerie Photo
Régions du monde > Malte > Pionniers
Pionniers
Publié par EF041008 le 24/1/2009
 Pionniers


Les premiers habitants de Malte remontent à l’an 7000 avant JC et vivaient pour certains d’entre eux dans des grottes. De nombreux vestiges sont encore présents sur l’île de Malte laissant penser à une civilisation avancée pratiquant l’agriculture et même la poterie...






Nouveautés livres

  
Guide du Routard Malte 2010/2011


Les premiers habitants de Malte remontent à l’an 7000 avant JC et vivaient pour certains d’entre eux dans des grottes. De nombreux vestiges sont encore présents sur l’île de Malte laissant penser à une civilisation avancée pratiquant l’agriculture et même la poterie.

Mais ce sont les Phéniciens de Tyr qui en firent leur premier comptoir vers l’an 800 avant JC, particulièrement dans les ports, mais on trouve certains de leurs vestiges à Rabat. Les Grecs, grands rivaux des Phéniciens , pénètrent l’île et s’installent à Mdina. Mais ce sont finalement les Carthaginois, ayant repris l’héritage phénicien, qui récupèrent petit à petit  l’île.

Lors des trois guerres Puniques , où les Carthaginois luttèrent pendant près de 100 ans contre les Romains, les îles maltaises jouèrent un rôle essentiel pour le contrôle de la Méditerranée. A la fin de la Première Guerre Punique, la Sicile revint aux Romains et Malte aux Carthaginois.

Cette période de stabilité ne dura pas et les Romains récupérèrent finalement Malte, peut-être avec des connivences phéniciennes locales. Cette attitude leur valut de ne pas être traités en vaincus et de participer à la vie locale, à un moment où la domination romaine était totale sur la Méditerranée.


         

La christianisation de l’île commença dès le premier siècle  après JC. Un navire en provenance de Palestine fait , en 60 après JC, naufrage près des côtes et  l’Apôtre Paul , qui devait être conduit à César pour y être jugé, est à son bord. Les naufragés sont accueillis dans la maison du gouverneur Publius, dont le père est soigné par l’Apôtre Paul. Cette guérison vaut à Paul sa première conversion sur l’île et la christianisation qui fait suite a un certain succès. La Cathédrale Saint-Paul à Médine a été construite en mémoire de cette guérison.

Ce récit écrit par Saint-Luc l’évangéliste est mise à mal par des historiens, qui verraient bien le bateau s’échouer à l’île de Capri, ou au cap d’Argostoli dans l’île grecque de Céphalonie ou encore sur l’île dalmate de Meleda…Mais Malte a les faveurs du Vatican.

Lors de la chute de l’Empire romain au Ve siècle, Malte passe sous domination byzantine en 533 et résiste au tant que faire se peut aux intrusions vandales et ostrogoths.

En 836, les Arabes commencent à attaquer l’île, mais ce n’est qu’en 870 que la dynastie Aglabite de Tunisie s’empare de l’île. Cette période correspond à la vague de domination musulmane qui se répand dans toute la Méditerranée et qui s’étend jusqu’à Gibraltar et à l’Espagne.


           

Les Arabes pillèrent de nombreux lieux ayant de la valeur, démantelèrent les lieux de culte et massacrèrent une partie de la population, qui dut pour partie s’enfuir en bateau. Ils resteront deux siècles et ancreront leur langue (arabe du Maghreb) qui a fortement influencé le maltais d’aujourd’hui. Peu portés sur l’agriculture, il ne font qu’introduire les agrumes, et en particulier l’orange ; les Arabes préfèrent développer le commerce et tirer partie de cette position centrale de Malte.

Au Moyen-Age et profitant de la division des Arabes, le Comte Roger Le Normand récupère l’île .C’est son fils Roger II qui la met sous domination normande. Hommes du Nord, ces hommes se qualifient comme des guerriers de la mer. Ils s’emparent du Nord de la France, de l’Angleterre. Certains des Ducs de Normandie vont faire les Croisades et veulent s’assurer d’une étape sur la route de Jérusalem. C’est ce qui les incite à récupérer Malte.

Le dernier Roi normand n’ayant pas d’héritier mâle, l’île va suivre les dominations qui en résulteront : les Souabes en 1194, les Angevins en 1268 (cf Provence Côte d’Azur, les Bâtisseurs), qui finalement furent chassés lors des émeutes de vêpres siciliennes ;  les Aragonais en 1383 et les Castillans en 1410. Ces derniers ont envoyé beaucoup de leurs familles nobles à Malte et certaines d’entre elles font encore partie des grandes familles de Malte. Mdina était un centre important pour la gestion administrative.

Dans cette instabilité politique et administrative, Les îles vivent au rythme des pirates : pillages, enlèvements, taxations sont le lot des maltais. Gozo est vidé de ses habitants en 1429 par les Barbaresques ayant besoin de bras pour les galères et de femmes pour les accompagner. Cette même année, ces Barbaresques attaquent Mdina et provoquent leurs défenseurs en leur jetant du pain…la réponse des maltais ne s’est pas fait attendre : ils leur ont renvoyé leur pain tartiné de fromage…


                                    

C’est à cette époque qu’arrivèrent les premiers ordres religieux : les Franciscains en 1370, les Carmélites en 1418, les Augustains en 1450, les Dominicains en 1466 entre autres.

En 1530, Charles Quint , ayant besoin d’une place forte et d’alliés sûrs dans cette région pour lutter contre les Musulmans, donne Malte aux Chevaliers de l’Ordre de Saint-Jean.  Représentant un danger nouveau, les Turcs de Soliman  les attaquèrent en 1565 et essayèrent de prendre  le fort Saint-Elmo.

Le Grand Siège de Malte commença et vit se battre les Chevaliers de l’Ordre de Saint-Jean pendant 3 mois. Les différences en nombre étaient largement en défaveur de ces derniers mais ils réussirent à vaincre les Turcs qui se replièrent. Cette bataille fut suivie dans toute l’Europe et le charisme de Jean Parisot de la Valette éclata au grand jour. Un poème épique de 10 000 vers fut écrit par Giovanni Fratta et introduit par Torquato Tasso en 1596, retraçant le siège de Malte : la Malteide.




  Voir cet article en format PDF Imprimer cet article Envoyer cet article

Naviguer à travers les articles
Article précédent Présentation Bâtisseurs Article suivant
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation